L’ORT en Suisse

L’histoire de l’ORT Suisse

L’ORT Suisse est un membre indépendant de l’ORT Mondiale dont elle soutient les initiatives et les projets, dans tous les pays du monde où l’ORT est active.

Quatre comités locaux fonctionnent en Suisse, à Bâle, Berne, Genève et Zurich.

Leur fonction commune est de faire connaître l’ORT et son travail et de collecter des fonds pour soutenir ses actions. Chaque comité organise ses activités en tenant compte des sensibilités locales et choisit les projets qu’il soutient parmi ceux qui lui sont proposés par l’ORT Mondiale.

Dans ce but chaque comité utilise les moyens de son choix, par exemple : organisation de dîner-spectacle, concert-brunch, tournoi de bridge, manifestation sportive, etc.

L’ORT Suisse tiens à avoir une vrai relation et contact entre les bénéficiaire des projets et ceux qui les rendent possible …

L’ORT Suisse est fière de son Président, Monsieur Marc de Gunzburg, ses vices président Monsieur Leopold Metzger  et Philippe Nordmann, , qui avait occupé la fonction du président fonction durant six années bien remplies, il a laissé la place à Maître Robert Equey, qui a occupé ce rôle avec grand succès pendant 14 ans. Linor Vassault, Directrice, représente notre pays au plan mondial en assistant aux réunions et congrès. Elle insuffle à l’ORT Suisse sa cohésion et sa ligne de conduite, veille sur le travail des comités et sur la bonne marche du bureau de Genève.

Madame Jacqueline Maus

Jacqueline Maus (Egger) est née à Paris, le 7 mars 1910.

Elle est décédée le 12 septembre 1995, chez elle, à Cologny (Ge).

Âgée de 18 ans, lors de vacances en Suisse, elle rencontre André Maus qui va devenir son mari. Ils auront trois fils, Jacques, Bertrand et Olivier. Dès son jeune âge on décèle chez elle une très forte personnalité. Son caractère volontaire s’accentuera avec le temps et deviendra célèbre… Très sportive, elle sera capitaine de l’équipe féminine du Golf Club de Genève. Elle participe aussi à de nombreuses régates sur le Lac Léman, à la barre de son voilier.

Initiée au bridge dès l’âge de 16 ans, elle deviendra championne en la matière. Elle est membre de l’Equipe nationale de bridge lorsqu’en  1956 Madeleine Bigar, présidente de l’ORT Féminin, lui demande d’organiser le tournoi annuel de l’ORT. Jacqueline Maus accepte et en fera très vite un tournoi international. Elle fait ainsi ses premiers pas à l’ORT. En 1960, Max Braude, alors Directeur Général de l’ORT Mondiale, lui demande de prendre la présidence de l’ORT Féminin Suisse, proposition qu’elle accepte. C’est en 1973 qu’elle devient Présidente de l’ORT Suisse. Et quatre ans après, en 1977, elle est élue Vice-Présidente de l’ORT Mondiale et membre du Comité Administratif.

Très attachée à l’Etat d’Israël, elle est active dans plusieurs organisations juives mais c’est à l’ORT qu’elle consacre l’essentiel de son temps, son énergie, sa créativité et son sens pratique. Elle développe l’ORT Suisse et en fait l’une des organisations ORT les plus performantes au niveau de la collecte de fonds. Après 39 années de travail, elle laisse à l’ORT une empreinte considérable et un souvenir teinté d’émotion.